Nature, nature quand tu nous tiens !

 

Nature, nature quand tu nous tiens !

HOME COLLECTES BLOG WIKI CLASSEMENTS'INSCRIRELOGINremonter
Félicitation ! ! ! Le trouillomètre a exploser grâce à votre participation à l'opération 2018 avec 167% !   En savoir +
Bravo ! Douchka prend la tête du classement solidaire avec plus de 2 500 000 points fidélité !   Voir le classement +
Le saviez-vous ? 1 000 pts fidélité sont offerts par tranche de 1€ de don ! ex: 100€ de don = 100 000 pts !   En savoir +

 

Nature, nature quand tu nous tiens !

Homéopathie, aromathérapie, phytothérapie, physiothérapie, mésothérapie… le boom des solutions douces. Nous avons toutes et tous entendus parler de ces thérapies différentes pour prendre soin de nos compagnons. Cependant,  peut-on protéger efficacement la santé naturelle de ses animaux ?

Je n’ai pas l’ambition de traiter de toutes les alternatives à la médecine conventionnelle mais seulement de vous présenter un cas.

Attila est un beau matou qui va sur ses 18 ans.

Attila vit dans un pays où la médecine vétérinaire n’a pas à sa disposition le plateau technique que l’on trouve habituellement en France. Il y a 5 années déjà, Attila fût très malade. Son poil était moche, il était tout flagada, il ne voulait pas manger. 

Il fût diagnostiqué en insuffisance rénale chronique : il réussît à vaincre cette terrible crise avec l’aide de perfusions d’eau. 

L’inexistence de médicaments conventionnels sur le marché local m’obligea à chercher d’autres solutions. 

jhghjghgjgjgEn outre, il semble que les thérapies conventionnelles ne peuvent traiter avec succès la maladie rénale chronique. 

Bien que les médicaments classiques et les liquides intraveineux ou sous cutanés soient utiles, ils ne répondent pas  au problème. 

Et si la thérapie fluide a certes sauvé Attila, l’homéopathie et la phytothérapie combinées à une bonne alimentation ont ralenti la progression de sa maladie et gardé Attila en bonne forme jusqu’à ce jour.









Ces traitements naturels prennent en compte le « terrain » de chaque animal et non pas les symptômes. Suppléments et compléments  tels que l’Extrait de Pépins de Pamplemousse, la spiruline ou les échinacées (pour n’en citer que quelques uns) renforcent et stimulent le système immunitaire affaibli de notre animal afin de l’aider à combattre sa maladie. Les huiles essentielles, la phytothérapie, l’homéopathie apportent  des réponses aux maux les plus courants avec  évidemment des précautions à connaître et des protocoles précis à respecter.

Ces alternatives  beaucoup moins chères et tout aussi efficaces présentent des atouts non  négligeables. 

Et puisque nous en venons à estimer atouts et inconvénients d’actes vétérinaires classiques, il en est qui fait débat : la vaccination du chat !

la vaccination du chat est-elle obligatoire ?

La loi ne nous oblige pas à faire  vacciner notre chat, à une exception. Le chat qui voyage à l’étranger, fait du camping, se rend en Corse ou dans un chenil doit être à jour de ses vaccinations antirabiques.

Personnellement, je pense que faire vacciner son chat est un acte essentiel qui permet de le protéger efficacement contre des maladies très graves. 

On a tendance à penser que si notre chat ne sort pas : pas de risques d’infection, pas  de léchouilles,  pas de bagarres. Mais même si Attila, reste à la maison, il faut le faire vacciner contre le typhus, mortel à 100% chez les chatons et entrainant de terribles conséquences chez le chat adulte. En effet, c’est nous qui pouvons  lui ramener le virus par le biais de nos chaussures ou  de nos vêtements. C’est exactement le même scénario avec le coryza. 

On dit beaucoup de choses sur les contre indications des vaccins.  Il va de soi, que le vaccin n’est pas un acte inoffensif. 

jffjjfgjgggg















Un chat parasité, un chat porteur d’une maladie ciblée par le vaccin ou qui risque d’être exposé à cette maladie dans les jours qui suivent, un chat porteur d’une maladie infectieuse et pas encore guérie ou un chat souffrant d’une maladie grave ne doit pas être vacciné. 

Il est aussi mis en doute que la piqure de rappel chaque année  soit réellement utile. En effet, les recherches des principaux fabricants de vaccins indiquent que leurs produits confèrent une immunité minimale d’une durée de 3-4 ans.

Chez le chat comme chez l’être humain, certains malchanceux peuvent développer une allergie grave. Mais tout comme le casque à moto ou la ceinture de sécurité sauve des milliers de vie, dans de rares cas ils tuent. Statistiquement, il n’en demeure pas moins que le vaccin sauve des millions de fois plus qu’il ne tue.

Retrouvez des informations sur le site www.animut.net
Consultez d'autres articles UA : C'est décidé mon animal passe son été en famille
PARTAGER L'ARTICLE AVEC VOS CONTACTS

 

Annonces

COMPTE

Mon profil
Mes niveaux
Mes badges
Mon activité
Mes challenges

SUPPORT

INFORMATIONS

ASSOCIATIONS

Pets Animals Rescues
Urgence Animaux est un site de sauvetage animalier.
L'une des meilleures façons pour les organismes à but non lucratif
de recueillir des fonds pour le sauvetage d'animaux en détresse.
Suivez Pets sur les réseaux sociaux

Copyright © Urgence Animaux Tous droits réservés | Conditions générales d'utilisation | Mentions légales | Politique de confidentialité

Assurance animaux | Création site internet | Annuaire des vétérinaires | Meilleure Assurance Chien| Mutuelle Animaux fr


Nature, nature quand tu nous tiens !

remonter remonter